Athlètes du mois BNC – Juillet 2021

Thomas Goyard – Vice-champion Olympique de RS : X (planche à voile)

Les Jeux olympiques de Tokyo resteront à jamais dans l’histoire du sport calédonien. Et c’est notamment grâce à Thomas Goyard. À 29 ans, le licencié de l’ACPV s’est offert la médaille d’argent lors de la compétition de RS:X en juillet sur le plan d’eau d’Enoshima. Le Cagou remporte ainsi la première médaille depuis celle du cycliste Laurent Gané en 2004 à Athènes (vitesse par équipes). C’est aussi la première médaille individuelle pour un Calédonien. Acquise au terme d’une semaine de compétition à grand suspense. Suspense qui aura duré jusqu’au bout de la Medal Race le 31 juillet. Thomas Goyard est alors disqualifié pour un faux départ, ses poursuivants aussi. Sa médaille tient alors pour un point. Grandiose.


Maxime Grousset – 4ème du 100 m NL et 6ème du relais 4×100 m NL aux Jeux Olympiques de Tokyo

Une image contenant personne, joueur, sport, tennis  Description générée automatiquement

Si beaucoup d’athlètes ont connu des difficultés à cause de l’épidémie de Covid, c’est tout le contraire pour Maxime Grousset. Si les Jeux n’avaient pas été repoussés d’un an, nous ne l’aurions sans doute pas vu à ce niveau dans le bassin olympique au Japon. Il faut dire que le nageur de 22 ans a profité de ce bonus de temps pour prendre une dimension nationale en devenant le meilleur sprinter français. À Tokyo, dans la piscine de Tatsumi, il s’est même fait une place parmi les meilleurs du monde. 6e du relais 4×100 m NL et demi-finaliste du 50m NL, on retiendra surtout sa quatrième place lors du 100 m NL. Il n’est devancé que par les cadors du genre : Dressel, Chalmers et Kolesnikov. Maxime a montré, à Tokyo, qu’il n’avait pas de limite. On a hâte de le voir à Paris pour les Jeux de 2024.